Le problème de l'achat de médicaments en ligne

Publié le par Paul Bordy

Aujourd’hui, internet est devenu un moyen d’achat incontournable. Tout y passe : ordinateur, billets d’avion, vacances en ligne etc. Les médicaments n’échappent pas à ce phénomène. C’est un fait établi : l’on pratique de plus en plus l’automédication, et le style de vie moderne (stress, manque de temps…) ne font qu’accentuer le phénomène de l’achat de médicament en ligne.

La vente de médicaments sur internet et la constitution de ce que l’on appelle les « pharmacies en ligne » est un phénomène venu des Etats-Unis et du Canada.  Aux Etats-Unis, le prix des médicaments peut être relativement élevé, ce qui incite les américains à se fournir sur internet, où l’on peut trouver des prix bien plus bas. Depuis quelques années, la vente de médicaments sur internet et les pharmacies en ligne touchent l’Europe, où en En Grande-Bretagne ou en Allemagne par exemple, les pharmacies en ligne sont autorisées et encadrées.

A côté de ces pharmacies en ligne légales, se développe un marché noir de vente de médicaments frauduleux sur internet. Les chiffres sont alarmants ; selon le rapport de l’EAASM (European Alliance for Access to Safe Medicines) :
-    95,6% des pharmacies en ligne étudiées travaillent en toute illégalité.
-    94% des sites web ne disposent pas de pharmaciens ou de médecins attitrés aux compétences vérifiables.
-    62% des médicaments achetés en ligne sont des contrefaçons ou des produits de qualité inférieure.

Avec l’augmentation du phénomène de la vente de médicament sur internet, l’EAASM a exprimé son inquiétude et a tiré la sonnette d’alarme, notamment par rapport à la santé de ceux qui commandent sur internet. En effet, les produits commandés sur internet et qui sont issus de la contrefaçon sont souvent fabriqués dans les conditions d’hygiène déplorables ;  les produits peuvent au mieux être inefficaces puisqu’ils ne contiennent pas d’éléments actifs, au pire ils sont mal dosés ou contiennent des ingrédients nocifs extrêmement dangereux pour la santé des patients.

Selon l’OMS, le commerce des médicaments est devenu plus lucratif que celui des drogues dures, notamment depuis l’apparition de traitements de « style de vie » tels que le Viagra, le Cialis… (Contre la dysfonction érectile). Les patients qui commandent directement les médicaments sur internet s’exposent également à une perte d’ordre financière puisqu’il existe le risque de charlatanisme (Le paiement est pris mais aucune marchandise n’est reçue par le client). La plus grande prudence est donc recommandée.

 

Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo medicamentsenligne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article