Chaque hiver, la grippe s’invite dans nos maisons

Publié le par Paul Bordy

Grippe-enfants.jpg

 

Cet hiver, la grippe s'invite encore chez nous

 

 

Tous les hivers, une vague de froid souffle sur nos régions et n’arrive jamais vraiment seule. La grippe l’accompagne et se répand autant qu’elle peut dans notre entourage, jusqu’à nous clouer au lit quelques jours à notre tour, tant sa contagieux est virulente.

 

L'hiver 2011 est plus mortel


Cet hiver n’échappe pas à la tradition, et s’avère pire que l’année passée. Sans néanmoins le tapage médiatique autour du virus de la grippe A (H1N1), le virus est plus mortel que l’année dernière. Une grande partie des malades décédés étaient porteurs du virus de la grippe A, mais le plus inquiétant est que nombre d’entre eux étaient porteurs du virus de type B, qui est lui moins dangereux. La mortalité semble toucher très fortement les jeunes enfants en Grande Bretagne, et cette tendance risque de se concrétiser aussi dans notre pays.

 

Une mauvaise image de la vaccination


Cette malheureuse constatation résulte d’une mauvaise image due à la campagne de vaccination, sur laquelle le ministère de la santé a lourdement communiqué en 2010. Nombre d’entre nous n’ont pas voulu se faire vacciner cette année et de plus, nous sommes nombreux à ne pas avoir été touchés par le virus en 2010. Dès lors, la prévention pour cet hiver ne semblait pas concerner cette partie de la population.


Le virus a atteint son pic la semaine dernière en France et a concerné plus d’un million d’entre nous, en particulier les adolescents et les enfants.

 

Conseils d'hygiène


Pour éviter d’attraper le virus, il est donc recommandé de suivre des consignes d’hygiène rigoureuses : se laver les mains régulièrement, mettre la main devant le visage lorsqu’on tousse ou que l’on éternue. N’oubliez pas non plus d’aérer votre logement et ne pas laisser l’air confiné.


Seulement, une fois le virus en nous, il existe peu de solutions pour se soigner : la vaccination reste le moyen le plus efficace pour un prompt rétablissement. La prise du Tamiflu est recommandée comme traitement curatif.

Pour plus de renseignements sur le Tamiflu et son mode d'administration, cliquez ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article