Docapy, la nouvelle initiative m-santé

Publié le par Paul Bordy

docapy-516x340.jpeg

 

Docapy est une plateforme Web qui permet de réunir et d’améliorer les interactions entre le patient et différents acteurs du système de santé, à savoir son médecin traitant, son pharmacien, mais aussi des spécialistes en radiologie, cardiologie etc.

 

L’initiative a pour but d’accélérer les transferts d’informations et de documents importants entre ces différents acteurs. Concrètement, le patient doit s’inscrire avant sa consultation, en prenant en photo un QR code avec son smartphone et en rentrant des informations personnelles.

 

Le QR Code, toujours aussi pratique :

 

Nous avions déjà parlé dans un article précédent de l’utilisation d’un QR code en salle d’attente, pour l’application Quizz Santé qui permettait aux patients d’améliorer leurs connaissances tout en fournissant des données au niveau nationale, pour mesurer le résultat des campagnes de prévention.

 

200px-Qrcode_wikipedia_fr.jpeg

 

La différence, c’est qu’ici le but de l’application n’est pas seulement d’informer à grande échelle, mais bien de faciliter la vie et le système de soin du patient à un niveau local, voire micro-local. En effet, c’est tout le parcours de soin, du médecin traitant à la pharmacie en passant par le laboratoire pour la prise du sang, qui participe au projet Docapy.


Un gain de temps énorme :


Par exemple, la plateforme permettra de localiser la pharmacie la plus proche, d’y transmettre numériquement l’ordonnance, avec un retour de la pharmacie qui annoncera si ledit médicament est effectivement disponible. L’intérêt étant pour le patient de gagner énormément de temps et de d’avoir toute son attention au conseil du médecin sur les recommandations à suivre. Pour les pharmacies, celles qui participent au projet du moins, l’intérêt est d’attirer directement les clients dans son enseigne par le biais de sa plateforme.

 

C’est d’ailleurs pourquoi celles-ci doivent payer un abonnement de 20€ par mois pour pouvoir bénéficier du service, tandis qu’il est gratuit pour le médecin et les patients, à qui il permet aussi de simplifier la prise de rendez-vous, la transmission des dossiers médicaux, etc.

 

La force de cette initiative, c’est qu’elle commence à comprendre l’importance et l’utilité du smartphone dans la vie d’un patient, au quotidien, et surtout en termes d’information et de prévention santé. C’est ce qu’on appelle la m-santé, avec « m » comme mobile.

Publié dans Télémédecine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article