L’aspirine permettrait de diminuer les risques de cancer

Publié le par Paul Bordy

shutterstock_73289869.jpg

 

 

 

 

Une récente étude américaine publiée dans le journal The Lancet semble démontrer les bienfaits d’une consommation quotidienne d’aspirine à faible dose sur les personnes présentant des risques d’accidents cardiaques.

 

Cette étude a été menée sur plus de 100 000 patients sur plus de 11 ans, alors que ceux-ci n’étaient pas atteints de cancer. Les résultats ont montré qu’une consommation de 75mg par jour permettait une baisse de 20% du risque de mourir d’un cancer colorectal.

 

D’après le professeur Rothwell, de l’université d ‘Oxford, l’aspirine permettrait de fluidifier le sang des individus présentant des risques potentiels de contracter un cancer colorectal. Cette étude à d’ailleurs été bien accueillie par la communauté scientifique car elle a été bien réalisée et a su respecter des règles méthodologiques scrupuleuses.

 

Un nouveau point de vue

 

En effet, cette étude apporte une nouvelle vision dans le travail de prévention contre le cancer. Auparavant, on avait fait des recherches uniquement sur les aliments permettant de lutter contre les risques de formation du cancer (ou les aggravant, comme le tabac et l’alcool), mais rien n’avait été fait sur les médicaments pouvant jouer le même rôle.

 

Cependant, si les bienfaits de l’aspirine semblent clairs, on sait aussi qu’une utilisation de celle-ci à trop haute dose peut augmenter les risques d’hémorragies chez certains patients. Il faut donc continuer les études dans ce sens, même si l’on peut penser qu’elles convergeront vers une recommandation de l’aspirine contre le cancer.

Publié dans Médicaments

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article