Les députés votent une loi pour un meilleur contrôle des médicaments

Publié le par Paul Bordy

Les députés français ont voté mardi dernier le projet de loi sur le renforcement de la sécurité sanitaire des médicaments vendus en France. Ce texte fais suite au scandale très médiatisé du médicament Mediator vendu par les laboratoires Servier.

Le projet de voix a obtenu 309 voix pour et 31 contre. Le but de cette loi est de vérifier qu’il y a bel et bien une transparence des liens entre l’industrie pharmaceutique et les professionnels de la santé en France. Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a affirmé que ce texte était « un texte essentiel ».

Le Mediator serait à l’origine de la mort de 500 à 2000 personnes d’après mes estimations des services de santé. Les nouvelles mesures mises en places obligent également les laboratoires à publier les avantages qu’ils accordent aux professionnels de la santé. La décision du médecin en ce qui concerne le choix d’un médicament est cruciale pour certains laboratoires, notamment lorsqu’il s’agit de médicaments de conforts comme les médicaments contre l’impuissance (Viagra, Cialis ou Levitra).parlement.JPG

Cependant certains amendements n’ont pas été votés, notamment celui proposé par la députée communiste Jacqueline Fraysse qui proposa que les experts et membres de conseils ou de commissions n’aient dans leur carrière jamais eu de liens avec l’industrie pharmaceutique. Le projet de loi sera bientôt transmis au Sénat qui est désormais majoritairement à Gauche. Les Sénateur pourront peut-être exiger l’ajout des amendements socialistes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article