Plus de sécurité dans la vente de médicament en ligne

Publié le par Paul Bordy

Medicament-en-ligne.jpg

Une nouvelle législation vient d’être votée par les députés européens, visant à empêcher les contrefaçons de médicaments d'entrer dans la chaîne d’approvisionnement légale. Ainsi, les ventes de médicaments sur Internet seront protégées par cette loi. Les marchands proposant des médicaments falsifiés seront sanctionnés et leurs sites supprimés du web.


Parole de député  


La député qui a lancé la discussion sur ce thème, Marisa Matias, a tenu ces propos « Les médicaments falsifiés sont des tueurs silencieux, parce qu'ils sont dépourvus d'effet ou contiennent des substances toxiques qui peuvent nuire ou même tuer ceux qui les prennent. L'absence de cadre juridique encourage la contrefaçon, un crime organisé. Nous assistons à une forte croissance de cette activité criminelle avec une augmentation de 400% des saisies de faux médicaments depuis 2005. Protéger la sécurité des patients est l'objectif central de la présente directive ».


Médicament falsifié sur internet


Le pourcentage de médicaments falsifiés vendus sur des sites européens est en augmentation, et bien que ce pourcentage soit faible (1%), cela représente un marché dangereux. Dans le reste du monde, c’est jusqu’à 30% de médicaments falsifiés que l'on retrouve sur les sites internet. Et beaucoup d’entre eux proposent des traitements miracles pour soigner des maladies graves alors qu’il ne s’agit que de contrefaçons.  


Un nouveau sigle de sécurité


Les sites légaux afficheront un logo qui informera les patients que le site est sécurisé et reconnaissable dans toute la zone européenne. Les pharmacies en ligne devront être répertoriées sur un site européen qui certifiera leur authenticité, et les patients pourront se rendre sur ce portail pour s’assurer de la fiabilité des sites et des pharmacies sur lesquels ils passent commande.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article